13/08/2013

Photographies de Jean-Luc Cortes : Accumulation de piliers et de statues....

Retour à Sundargaon...

 

Commentaire de J.L.Cortes :

 

"Il n'y a que dans la vallée de Jumla et ses environs qu'il m'a été donné de voir de tels amoncellements d'artefacts en bois sculpté, soit dressés en fagots à l'entrée des temples et sanctuaires, soit en rang d'oignon, appuyés contre une des façades intérieures de l'édifice. Dans ce cas de figure on retrouve également, pèles-mêles, des effigies en pierre côtoyant sans ordre apparent piliers et statues de bois (clichés n°3, 4 et 5).
Les six premières photos ont été prises au temple de Babiro Masto de Sundargaon (district de Jumla), les suivantes dans les alentours en plusieurs lieux de culte disséminés sur les versants de la vallée de la Tila. Elles datent de mai 2009 ou d'octobre 2011."
 
 

cortes amoncellements 01.jpg

photo n° 1

copyright : J.L.Cortes

gaborieau 1968 01.jpg

temple de Sundargaon (Babiro Masta)

photographie de Marc Gaborieau, 1968

copyright : M.Gaborieau

cortes amoncellements 02.jpg

photo n° 2

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 03.jpg

photo n° 3

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 04.jpg

photo n° 4

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 05.jpg

photo n° 5

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 06.jpg

photo n° 6

copyright : J.L.Cortes

tucci 1951.jpg

Région de Jumla

G.Tucci, 1951

cortes amoncellements 08.jpg

photo n° 7

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 09.jpg

photo n° 8

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 10.jpg

photo n° 9

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 11.jpg

photo n° 10

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 12.jpg

photo n° 11

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 13.jpg

photo n° 12

copyright : J.L.Cortes

 

23:06 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Estoye interesado por ese arte de l'Himalaya y sud este asiatico

Écrit par : Santiago Cortecero | 15/08/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.