30/08/2013

intéressante sculpture proposée par Kesang Dorjee (Kathmandu)....

Voici deux photographies d'une sculpture assez intéressante de par son iconographie....lorsque l'on consulte certains ouvrages, les sculptures possèdant ce genre de ceintures sont souvent associées à la représentation d'un Dhami (prêtre responsable du culte oraculaire des Masta)...Ces sculptures on toutes la même position les jambes croisées, vraisemblablement assise sur le "gâdi" ("trône" ou prend place le dhami durant sa transe de possession) et les mains jointes en posture de Namaste....

Il est a noter que l'on ne retrouve pas uniquement ce genre de sculpture dans la statuaire en bois mais qu'il existe également certaines petites figurines en bronze présentant la même iconographie.....Leur fonction reste malheureusement encore complètement inconnue......

538747_3687467423552_355070497_n.jpg

copyright : Kesang Dorjee

578597_3656074758755_72542253_n.jpg

copyright : Kesang Dorjee

 

I WANT TO THANKS MY FRIEND KESANG TO LET ME REPRODUCE THESE PICTURES ON THE BLOG......HERE'S THE BUSINESS CARD OF HIS GALLERY IN KATHMANDU :

 

 4119828813.jpg

19:48 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Lawrence Carroll......

Certains se demanderont sans doute pourquoi publier sur ce site des oeuvres de cet artiste....Je comprends leur étonnement mais, pour ma part, je ne peux m'empêcher d'inconsciemment faire un rapprochement entre son travail et certaines patines présentes sur bon nombre de sculptures ouest-népalaises.

Lawrence Carrol est présent cette année à la 55ème biennale de Venise avec entre autres l'oeuvre "Nothing Gold Can Stay" présentée ci-desous (http://www.labiennale.org/en/biennale/index.html)

Voici tout d'abord un extrait de la page wikipedia (EN) présentant cet artiste :

"Lawrence Carroll is an American painter born to George and Mary Carroll ( Gaynor) in Melbourne Australia. He moved to Santa Monica, California with his parents and older brother Ronald in 1958. In 1960 his family relocated to Newbury Park, a suburb located 45 minutes north of Los Angeles. He attended Newbury Park high school and later worked as a chef to pay for his studies at Moorpark Junior College and then later the Art Center College of Design in Pasadena, where he studied art on a full scholarship. In 1984 Carroll moved to New York city from Los Angeles with his own family . In 1988 he had his first solo exhibition of his paintings in New York city. In 1989 he was invited by Harald Szeemann as one of 9 young American artist to participate in Szeemans international exhibition Einleuchten at the Deichtorhallen in Hamburg Germany alongside international artists such as Joseph Beuys, Bruce Nauman, Robert Ryman and others. In 1992 he was invited by Jan Hoet to participate in documenta IX in Kassel, Germany. In the early stage of his career Carroll was often invited to participate with the curatorial team Collins and Milazzo in NYC. In 1994 he participated once again with Udo Kittlemann in his exhibition "The state of things" in the Kolnischer Kunstverein in Koln, Germany. Later in 1995 Carroll exhibited in the Guggenheim Museums exhibition "Material Imagination" in NYC. In 2000 he participated in "Panza, legacy of a collector" at MOCA in Los Angeles. In 2005 he participated in 50 years of documenta, in Kassel Germany. In 2007 and 2008 he had solo museum exhibitions at Hotel des Arts in Toulon France and at the Museo Correr in Venice Italy.

Carroll has exhibited widely in Europe and the United States, and is represented in the permanent collections of a number of museums and public galleries, including the Solomon R. Guggenheim Museum in New York, the Los Angeles County Museum of Art,Los Angeles, Museum of Contemporary Art, Los Angeles ( MOCA ). Museum of Contemporary art San Diego, Jumex Collection Mexico City, MART Rovereto Italy, Panza Collection Varese, Italy, Panza Collection Sassuolo in Modena, Italy, Art Gallery of New south Wales, Sydney Australia. Stadtisches Museum Abteiberg Mönchengladbach Germany and many other private and public collections worldwide."

 

Avec son autorisation, je vous présente donc quelques oeuvres :

 

321319_10200365361437196_1950281410_n.jpg

copyright : Lawrence Carroll Studio

998769_10201711701134847_947529763_n.jpg

copyright : Lawrence Carroll Studio

1005223_10201711794177173_245071622_n.jpg

copyright : Lawrence Carroll Studio

calendar painting.jpg

Calendar Painting

copyright : Lawrence Carroll Studio

for you -1986-1987.jpg

For You (1986/1987)

copyright : Lawrence Carroll Studio

nothing gold can stay - 2013.jpg

Nothing Gold Can Stay (2013)

oeuvre présentée à la 55ème biennale de Venise

copyright : Lawrence Carroll Studio

untitled 2010 - toast painting.jpg

Untitled 2010 - Toast Painting

copyright : Lawrence Carroll Studio

Nepal - Inde 2010 II 1076.JPG

Collection David Van der Elst

Nepal - Inde 2010 II 1074.JPG

Collection David Van der Elst

 

 

I WOULD LIKE TO THANK LAWRENCE CARROLL TO LET ME REPRODUCE ALL THESE PICTURES ON THIS BLOG !!!

18:26 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Photographies de Jean-Luc Cortes : Effigies aux bras écartés.......

Voici la dernière série des photographies commentées par Jean-Luc Cortes.....Je tiens à le remercier une dernière fois de m'avoir autoriser à publier tous ces clichés et d'avoir pris le temps de me fournir un commentaire pour ceux-ci.....

 

Commentaire de J.L. Cortes :

 

"Chaque région du bassin de la Karnali possède son propre style dans la manière de représenter les effigies. Alors que la figuration la plus commune est celle de la gestuelle des salutations avec les deux mains jointes à hauteur de la poitrine, on rencontre un autre type de posture dans le Bas-Dolpo où les statues se tiennent les bras écartés tendus à l'horizontale.
Mais produire de telles œuvres monoxyles à l'échelle humaine nécessite un matériel de base très volumineux. Si bien que les effigies ont le plus souvent des membres rapportés qui sont voués à disparaitre rapidement quand les artefacts sont placés à proximité de chemins fréquentés; bétail, écoliers, voyageurs de passage ont vite raison de l'assemblage. Seulement le buste des effigies est le plus couramment figuré. L'artisan qui a taillé le poteau de la photo n°3 a eu lui, recours à l'astuce d'utiliser un tronc d'arbre non élagué de toutes ces branches pour représenter les membres.
La fonction d'assurer la protection de ces statues demeure la même que celles qui arborent des figurations plus classiques.
Tous ces clichés ont été tirés en avril/mai 2009 en divers villages du Bas-Dolpo, situés entre Tibrikot et Tarakot."
 
 

cortes effigies bras ecartes 01.jpg

photo n° 1

copyright : J.L. Cortes

cortes effigies bras ecartes 02.jpg

photo n° 2

copyright : J.L. Cortes

cortes effigies bras ecartes 03.jpg

photo n° 3

copyright : J.L. Cortes

cortes effigies bras ecartes 04.jpg

photo n° 4

copyright : J.L. Cortes

cortes effigies bras ecartes 05.jpg

photo n° 5

copyright : J.L. Cortes

cortes effigies bras ecartes 06.jpg

photo n° 6

copyright : J.L. Cortes

cortes effigies bras ecartes 08.jpg

photo n° 7

copyright : J.L. Cortes

cortes effigies bras ecartes 09.jpg

photo n° 8

copyright : J.L. Cortes

17:58 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/08/2013

Photographies de Jean-Luc Cortes : Accumulation de piliers et de statues....

Retour à Sundargaon...

 

Commentaire de J.L.Cortes :

 

"Il n'y a que dans la vallée de Jumla et ses environs qu'il m'a été donné de voir de tels amoncellements d'artefacts en bois sculpté, soit dressés en fagots à l'entrée des temples et sanctuaires, soit en rang d'oignon, appuyés contre une des façades intérieures de l'édifice. Dans ce cas de figure on retrouve également, pèles-mêles, des effigies en pierre côtoyant sans ordre apparent piliers et statues de bois (clichés n°3, 4 et 5).
Les six premières photos ont été prises au temple de Babiro Masto de Sundargaon (district de Jumla), les suivantes dans les alentours en plusieurs lieux de culte disséminés sur les versants de la vallée de la Tila. Elles datent de mai 2009 ou d'octobre 2011."
 
 

cortes amoncellements 01.jpg

photo n° 1

copyright : J.L.Cortes

gaborieau 1968 01.jpg

temple de Sundargaon (Babiro Masta)

photographie de Marc Gaborieau, 1968

copyright : M.Gaborieau

cortes amoncellements 02.jpg

photo n° 2

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 03.jpg

photo n° 3

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 04.jpg

photo n° 4

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 05.jpg

photo n° 5

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 06.jpg

photo n° 6

copyright : J.L.Cortes

tucci 1951.jpg

Région de Jumla

G.Tucci, 1951

cortes amoncellements 08.jpg

photo n° 7

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 09.jpg

photo n° 8

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 10.jpg

photo n° 9

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 11.jpg

photo n° 10

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 12.jpg

photo n° 11

copyright : J.L.Cortes

cortes amoncellements 13.jpg

photo n° 12

copyright : J.L.Cortes

 

23:06 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/08/2013

Photographies de Jean-Luc Cortes : Effigies sur les piliers architecturaux......

Architecture de certains temples...........

 

Commentaire de J.L.Cortes :

 

"Cette effigie, à l'instar des piliers de certains ponts, a été directement sculptée dans une des colonnes de soutenement de ce sanctuaire situé à l'écart de la route qui mène de Jumla à Manma.
Epurée à l'extrême, la figuration avec ses contours saillants aux angles à peine arrondis et ses volumes affranchis de tout effet de perspective évoque à mes yeux le style de l'art cubiste.
Les photos 5, 6 et 7, prises en divers lieux du district de Jumla en 2008/2009, présentent tant sur le plan fonctionnel que stylistique les mêmes caractéristiques."
 
 

cortes pilier 01.jpg

photo n° 1

copyright : J.L.Cortes

cortes pilier 02.jpg

photo n° 2

copyright : J.L.Cortes

cortes pilier 03.jpg

photo n° 3

copyright : J.L.Cortes

cortes pilier 04.jpg

photo n° 4

copyright : J.L.Cortes

cortes pilier 05.jpg

photo n° 5

copyright : J.L.Cortes

cortes pilier 06.jpg

photo n° 6

copyright : J.L.Cortes

cortes pilier 07.jpg

photo n° 7

copyright : J.L.Cortes

16:36 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Photographies de Jean-Luc Cortes : Effigies de ponts.......

Quelques ponts surplombant les rivières de la région.........

 

Commentaire de J.L.Cortes :

 

"Les clichés suivants ont tous été tirés en mai 2009.

Il m'est difficile de localiser précisément les lieux de ces trois différents ponts (photos n°1, 2 et 3) qui se trouvent à l'écart de zones habitées. Ils portent souvent les noms des villages ou hameaux alentours et en comptent même parfois plusieurs. Leur point commun est d'enjamber la même rivière, la Tila Khola entre Jumla et Nagma où on en dénombre une bonne douzaine.
Sur la photo n°1 on distingue au second plan les effigies du roi Birendra et de son épouse, victimes du massacre du palais royal en juin 2001. Les sculptures sont pourtant probablement antérieures à l'évènement, un autre pont plus en aval, vers Jumla (photo n° 4), arbore les mêmes personnages avec une facture apparemment plus ancienne. On ne représente plus guère le souverain défunt de nos jours.
Ce type d'ouvrage (photos n° 5, 6, 7 et 9) est en voie de disparition, ces ponts sont périodiquement détruits par la force des eaux à la fonte des neiges ou pendant la mousson et sont maintenant remplacés par des constructions en fer et béton armé (photo n° 8). On les reconstruisait autrefois et c'était l'occasion de les parer de nouvelles sculptures dont les thèmes ont évolué au fil du temps. Avions, hélicoptères, automobiles, acteurs de cinéma,  gendarmes et policiers ont peu à peu remplacé les figures inspirées du monde surnaturel pour des thèmes plus profanes. Ils attestent toutefois de la fantaisie créatrice dont sont capables artisans et villageois de ces contrées isolées de la civilisation. La grande innovation par rapport aux sculptures plus anciennes, c'est la peinture qui est généreusement et régulièrement appliquée en couches successives."
 

cortes effigies de pont 01.jpg

photo n° 1

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 02.jpg

photo n° 2

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 03.jpg

photo n° 3

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 04.jpg

photo n° 4

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 05.jpg

photo n° 5

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 06.jpg

photo n° 6

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 07.jpg

photo n° 7

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 08.jpg

photo n° 8

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 09.jpg

photo n° 9

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 10.jpg

photo n° 10

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 11.jpg

photo n° 11

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 12.jpg

photo n° 12

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 13.jpg

photo n° 13

copyright : J.L.Cortes

cortes effigies de pont 14.jpg

photo n° 14

copyright : J.L.Cortes

 

16:26 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/08/2013

Photographies de Jean-Luc Cortes : Effigies à goître.........

Déformation physique..........

 

Commentaire de J.L.Cortes :

 

"C'est la carence en iode qui provoque les goitres dont sont plus particulièrement victimes les femmes dans tout l'Himalaya où l'on ne consomme que du sel gemme. Mais les populations attribuent la manifestation de ce dysfonctionnement  thyroïdien à la malveillance des esprits. Il en va d'ailleurs de même pour toutes les maladies qui seraient provoquées non par des germes, microbes et autres virus, dont l'existence est ignorée, mais par des démons, sorcières, revenants. Vu sous un certain angle ça se tient, seuls les noms diffèrent...
Dans ce cas de figure le buste à l'expression menaçante placé sur la terrasse de cette ferme monte la garde et fait office de psychopompe en tant que protecteur envers la difformité qu'elle arbore.
On retrouve des artefacts avec des représentations de goitres dans diverses cultures et régions de l'Himalaya, les plus fréquentes étant celles des masques monpa d'Himachal Pradesh. 
Ce cliché a été tiré en mai 2009 dans la localité de Rimi, district du bas-Dolpo."
 
 

cortes goitre 01.jpg

copyright : J.L.Cortes

cortes goitre 02.jpg

copyright : J.L.Cortes

15:16 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Photographies de Jean-Luc Cortes : Trishul........

Symbole shivaïste.........

 

Commentaire de J.L.Cortes :

 

"Trois photos de la même effigie au sommet de laquelle est fixée un trident de fer, le Trishul, symbole shivaïste, qui atteste des croyances des habitants de la demeure. Les clichés ont été tirés en mai 2008 dans les alentours de Gamgadi, chef-lieu du district de Mugu.

Ci-joints d'autres photos de statues avec trishul dans les faubourgs de Jumla (photo n°4) et aux alentours de Dunaï, bas-Dolpo (photos 5).
J'ai rajouté la photo d'une effigie qui a été exposée à l'espace Durand-Dessert en mai/juin 2012. Dans ce cas de figure le trishul forme une coiffe à cimier; l'ensemble est monoxyle, ce qui n'est pas très courant."
 
 

cortes trishul 01.jpg

photo n° 1

copyright : J.L.Cortes

cortes trishul 02.jpg

photo n° 2

copyright : J.L.Cortes

cortes trishul 03.jpg

photo n° 3

copyright : J.L.Cortes

cortes trishul 04.jpg

photo n° 4

copyright : J.L.Cortes

cortes trishul 05.jpg

photo n° 5

copyright : J.L.Cortes

cortes trishul 06.jpg

photo n° 6

 

 

15:11 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Photographies de Jean-Luc Cortes : Effigies à califourchon sur les poutres des habitations

Quelques photos étonnantes......

 

Commentaire de J.L.Cortes :

 

"Les clichés suivants ont tous été tirés en mai 2008 aux alentours du village de Pina, région de Gamgadi.  J'ai choisi ces quelques photos afin de montrer qu'il n'est pas rare de rencontrer dans les parages du las Rara des effigies fixées à califourchon sur les poutres des bâtiments, habitations ou remises. Une fois tirées de leur contexte on assimile souvent ces statues à des cavaliers qui auraient perdu leur monture ce qui n'est pas entièrement faux si l'on considère la poutre comme la figuration d'un cheval.
Je précise que la statue du cliché n°3, tiré à contre-jour, est placée à l'opposé de la poutre faitière du même appentis que celle des 2 premières photos. Selon toute vraisemblance il s'agirait du pendant masculin de la figure de la
 photo n°1/2. Ce type de représentation ainsi orientée ne m'a par contre pas été donné de rencontrer fréquemment."
 
 

cortes califourchon 01.jpg

photo n° 1

copyright : J.L.Cortes

cortes califourchon 02.jpg

photo n° 2

copyright : J.L.Cortes

cortes califourchon 03.jpg

photo n° 3

copyright : J.L.Cortes

cortes califourchon 04.jpg

photo n° 4

copyright : J.L.Cortes

cortes califourchon 05.jpg

photo n° 5

copyright : J.L.Cortes

15:04 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/08/2013

Photographies de Jean-Luc Cortes : Figures d'échelles......

Dans la région du lac Rara.....

 

Commentaire de J.L.Cortes :

 

"Cette photo a été prise dans un hameau des alentours du lac Rara en mai 2008. Il s'agit du sommet d'une de ces échelles en usage dans toute la région servant à accéder aux terrasses des habitations qui n'ont pas d'escaliers intérieurs.
Certaines de ces échelles sont gigantesques (cf. les clichés suivants tous tirés dans la même région à la même période)."
 
 

cortes figure d'échelles 01.jpg

copyright : J.L.Cortes

cortes figure d'échelles 03.jpg

copyright : J.L.Cortes

cortes figure d'échelles 06.jpg

copyright : J.L.Cortes

cortes figure d'échelles 07.jpg

copyright : J.L.Cortes

cortes figure d'échelles 09.jpg

copyright : J.L.Cortes

20:07 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |