01/09/2014

Regards Himalayens

La vision occidentale sur les arts tribaux himalayens vient d'être confrontée à la vision locale des différentes personnalités du marché de l'art tribal de Kathmandou.
L'événement s'est déroulé le 15 et 16 Août 2014 au café "Electric Pagoda" de Thamel où se sont réunis des marchands népalais : Shiva Bandari, Suman Raj, Bishnu Shresta, Ram Bohora, Sitaram Bajgayn et Andrea Mordacci.

 

Nepal agosto 2014 andrea mordacci al centro.jpg

copyright : Ravee Maharjan


Il s'agissait, en fait, d'une tentative d'instaurer une vision commune qualitative, esthétique et stylistiquement définie des arts tribaux himalayens.
Pour ce rendez-vous, Chaque participant a sélectionné quelques oeuvres d'art susceptibles de contribuer à un débat visant à tenter de définir une "esthétique himalayenne".
Débat difficile et controversé car l'art himalayen est encore fort peu connu du monde occidental et la vision esthétique globale s'y rapportant est souvent mal interprètée car souvent comparée à l'esthétique africaine.
Ces oeuvres représentatives de "l'estéthique himalayenne" étaient des masques de différentes régions népalaises, des phurba et des sculptures en bois possèdant des patines différentes.

 

Nepal agosto 2014 coppia figura arte primaria.jpg

copyright : Ravee Maharjan

 

Créateur et curateur de l'évènement : Dr.Andrea Mordacci en collaboration avec "Ethnoflorence".

Avec l'espoir que ce projet donne naisssance au Népal à la première Exposition nationale d'art himalayen qui pourrait se dérouler au printemps/été 2015

 

Texte d'Andrea Mordacci et Ethnoflorence, traduction de David Van der Elst

 

10609048_908011595879134_1938270239_n.jpg

copyright : Ravee Maharjan

 

 

 

 

02:19 Écrit par David Van der Elst | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je trouve cette initiative excellente, elle donne la parole aux népalais ce qui n'est pas souvent le cas et j'en félicite les participants. Encore bravo!

Écrit par : eric chazot | 02/09/2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Eric,

Tout le mérite en revient à Andrea Mordacci et "Ethnoflorence"....J'espère que cela sera suivi d'actions concrètes comme l'organisation de cette exposition....

Bien à vous,

David Van der Elst

Écrit par : Van der Elst David | 02/09/2014

Les commentaires sont fermés.